Aménagement un jardin de curé : une structure et des plantes spécifiques

Le charme suranné des jardins de curé évoque pour beaucoup des souvenirs d’enfance et l’atmosphère magique des jardins de nos grands-mères. S’il ne correspond à aucune norme bien  établie, le jardin de curé se caractérise cependant par le faite que plantes d’ornement, fruits et légumes s’y trouvent mêlés et cultivés dans des plates-bandes clairement délimitées par des haies basses et séparées par des allées. Alliant l’utile et l’aspect décoratif, il se veut aussi un lieu propice au recueillement et à la méditation. Pour réussir l’aménagement d’un jardin de curé, voici quelques règles de bases à déclinées.

Un aménagement de jardin aux origines anciennes

A l’origine, les jardins de curé étaient plantés à côté des presbytères ou dans l’enceinte des abbayes. Cachés derrière de hauts murs, ils rassemblaient dans les mêmes massifs des végétaux décoratifs aussi bien que des végétaux utiles pour leur consommation. On y retrouvait ainsi des fleurs pour la décoration du lieu de culte, des arbres fruitiers cultivés en cordon, des légumes, des plantes aromatiques et des plantes médicinales pour guérir les maux du corps et de l’âme. Le buis, utile lors de la bénédiction des rameaux, servait aussi à délimiter les différents espaces cultivés.

Le jardin de curé : un aménagement de jardin bien structuré

Jardin de curé
Jardin Curé de Viels-Maisons

Dans sa version moderne, l’aménagement d’un jardin de curé reprendra les élément de base qui constituent ce type de jardin pour les adapter aux besoins et aux envies de son propriétaire.

Généralement, l’aménagement du jardin de curé se développe autour d’une fontaine ou d’une pièce d’eau centrale. Toutes les allées partiront de ce point pour desservir les différents massifs et plates-bandes du jardin. Les plates-bandes carrées ou rectangulaires seront traditionnellement délimitées par des haies de buis et accueilleront pêle-mêle plantes à fleurs pour les bouquets, plantes aromatiques, légumes et plantes médicinales. Les murs entourant le jardin serviront de support et d’abris à des rosiers grimpants et des arbres fruitiers cultivés en espalier.

Un aménagement de jardin valorisé par le bon choix de plantes

Le choix de variétés spécifiques est évidement primordiales pour valoriser l’aménagement du jardin de curé. Les collectionneurs de plantes anciennes pourront trouver leur bonheur dans un tel jardin. En effet, les classiques œillets, dahlias, lupins, pivoines, roses anciennes, etc. côtoierons des  plantes et légumes oubliées comme la rhubarbe, le chou Daubenton, le panais, la célèbre variété de fraisier « Mme Moutot », l’oignon rocambole ou encore la discrète camomille et l’indispensable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>